(1) Inutile de chercher dans le dico, ou sur wiki.... en fait, je suis juste scénariste de bandes dessinées.
Mais comme, apparemment, peu de gens savent ce que c'est qu'un scénariste de BD, j'ai inventé un nom pompeux aux consonances de grand savant... ça ajoute du mystère à ce métier bizarre...


Qui suis-je ?

Ma photo

Scénariste / auteur de BD :

Animation de stages / atelier BD / cours...
Rencontres, dédicaces...

lundi 29 octobre 2012

salade rouge en plastique

Bon... La terre, ils aimaient.
Mais sans les humains.
Alors ils avaient monté le plan d'extermination le plus efficace de la galaxie. ils remplaçaient petit à petit nos arbres par de parfaites copies en plastique.
Histoire d'asphyxier tranquillement l'humanité.
Mais l'humanité l'avait compris et avait levé le voile sur ce plan diabolique. Accessoirement ils avaient aussi pris contact avec leurs habiles exterminateurs.
Fondamentalement ces derniers n'étaient pas de mauvais shbountz  et même étaient des admirateur de l'oeuvre terrienne.
Surtout de la tour Eiffel.
Uniquement de la tour Eiffel d'ailleurs...
Non, c'était juste les humains qui les débectaient un poil. Surtout leurs poils d'ailleurs et leur surpopulation chaotique.
D'où l'idée qui avait germé. L'humanité fabriquait une autre tour Eiffel et la posait sur mars pour que les autres puisse en profiter sainement sans autres idées d'extermination.
D'où l'autre idée de leur fourguer avec la grosse, des milliers d'autres plus petites dans des boules à neige.
Avec tous les vendeurs à la sauvette qui pullulèrent alors sur mars.
Et les usines pour fabriquer copies et fausses copies.
Et les policiers pour remettre de l'ordre à tout ce bazar.
Et les maisons pour tous ces gens et leurs familles.
Et les lois pour gérer.
Et tout ce qui sert à ce beau monde.
Bref...
Ils eurent à nouveau envie de planter des arbres en plastique.
Mais sur Mars.
C'est si beau un arbre en plastique sur Mars.
Bye et bon tout.

lundi 24 septembre 2012

tartes aux poireaux


Il ya longtemps, un couple à poil se dorait au soleil, allongé sur de l'herbe tranquille, loin de l'électricité, des spams et des conneries écrites... 
- Sinon chérie, tu n'as pas un peu faim toi?
 - Faim? encore?!
- ouais encore quoi. Et je me taperais bien une grillade en plus.
- Encore de la viande!!!
- Enfin, pas que... on peut mélanger. Une brochette avec du mouton, du boeuf et un peu de poulet entre les saucisses...
- Et les légumes, les fruits?
- Des patates sautées dans de la graisse de canard, ça peut être délicieux...
- T'es pas possible toi! On t'a jamais dit qu'il fallait manger 5 fruits et légumes par jours?
-Des carottes, des poireaux, des poires, du raisin et j'en oublie.
- Des poireaux... Je suis pas un rongeur moi.
- Tu es con surtout. Attend un peu et tu vas voir comment c'est bon pour toi.
- Déjà, va me ceuillir des pommes, Adam.
...
Moralité:
les cinq fruits et légumes, ça peut rester en travers de la gorge...

vendredi 14 septembre 2012

Boeuf Nam Nam

C'est amusant,
Je travaille actuellement sur plusieurs propositions d'histoires pour "Les humanos".
Ces derniers m'ont demandé quelques résumés d'histoires courtes ( deux tomes) encrées dans la réalité, avec seulement un ou deux petits éléments sortant de l'ordinaire.
dans ce cadre, j'ai ressorti un de mes projets préféré (et sans dessinateur) se passant aux philippines et parlant de sectes d'assassins totalement imaginaires.
Pratiquant le Kali cet art martial philippin aussi pragmatique qu'efficace, j'ai avec ce projet, l'occasion de parler de tout un univers passionnant et très peu connu.
Pour mieux replonger dans les dojos de Cébu j'ai retrouvé un reportage très bien fait sur un style de kali où les arrières plans, les gens et la vie, sont totalement partie prenante des combats en premier plan.
Un exemple de ce que je tend à faire dans mes histoire: Un tout où les vies et les univers sont inextricablement liés pour aller dans le sens de l'histoire racontée.
Petit jeu: Un bisou de l'isopode de la marina de Troie à celui qui me dit pourquoi j'ai commencé ce post en disant que c'est amusant.







mercredi 12 septembre 2012

Primeur de poulet au plomb

Un petit mot rapide.
je suis très fier de d'apprendre que Sergio Bleda est nominé aux "Critic's Awards" (une manifestation espagnole) comme meilleur dessinateur espagnol pour ce qu'il a fait sur "Doll's Killer" .

Il est à noter pour les bilingues, que la version espagnole est une superbe compilation réunissant les trois tomes de cette comédie légère.
Petit jeu:
Comment peut-on compiler trois albums alors que seulement deux ont été dessinés?
J'offre une pensées (plusieurs pensées?...) ultrapositives au gagnant!
Et je file bosser.

samedi 1 septembre 2012

Nain au sang

C'est fou, après une conversation de nuit, je me suis rendu compte que ma page face Bouc m'étais devenue étrangère.
Aussi, y allant ce matin pour la première fois depuis des lustres, j'ai découvert de nouvelles images mises là par mes amis.
Surpris je n'ai pu m'empêcher d'y mettre du mien.
Et dorénavant j'ai décidé de suivre ce drôle d'endroit comme on étudie un animal étrange.
Sinon, je vous passe des trucs?
D'abord une planche de "Déluge"?

Ensuite la première page colorisée de Terres de Sienn 3?

Pour le reste, je crois que j'aime bien ce samedi.
Sans pour autant avoir à y faire grand chose.
Serait-ce une bonne raison?
Vivement Lundi alors.
Bye et bon tout.





lundi 6 août 2012

paté d'images

Alors alors....
Vacances obligent, je suis avec ma fille dans sa tournée du cinéma d'arts et d'essais.
C'est important d'accompagner sa tendre progéniture dans ses escapades intellectuelles.
Et ça forme la jeunesse.
Donc en attendant j'ai vu successivement, "Madagascar 3" et "Rebelle 1"...
Que dire...
Alors pour Madagascar je pense que ça a du se passer comme ça:
- Bon les gars, vous me la faite la suite?
- Non.
- Allez quoiiii. Ya vraiment un paquet de fric à la clef.
- On s'en fout. On est déjà pétés de thunes.
- Alleeeeez. Et puis pensez à tous ces enfants qui attendent enfin une suite avec leurs héros préférés...
- On s'en fout! On n'aime pas les mômes.
- Bon bon bon ok ça je comprend... Mais bon! Vous me la faite cette suite et ... Et je vous laisse carte blanche!
- On nous l'a déjà fait le coup de la carte blanche. Crève.
- Nan mais là c'est vrai! Tenez, dès que vous commencerez le film, toute la prod de Disney se cassera en vacances. Aux Phillipine, les mômes sont super sympa. On va en profiter pour étudier le marché.
- ...
- Donc on fera vraiment se qu'on veut sur Madagascar 3 et y aura aucun connard de la prod pour couper nos idées?
- Oui! Enfin, vous me collez quand même les trucs habituels hein? les héros qui vont tenter un truc, un méchant et...
- ... Et une histoire d'amour?
- Oui et pour le reste on vous laisse carte blanche.
- Et pour le carburant?
- Pareil: La coke et toute la came que vous voulez à foison. C'est Disney qui régale.
Même les petits cachets bizarre!
- Ok ...
- Alors on va te la faire ta suite. Tu vas pas être déçu.
Et pour ma part j'ai pas été déçu.
Une histoire qui tient sur un ticket de métro et beaucoup de drogue pour faire tenir l'ensemble.
Entre une romance d'amour bien bizarre et une méchante parfaitement malsaine, les scènes de tout ordre donnent envie de rencontrer le dealer qui a alimenté toute l'équipe du film. Il doit avoir du sacré matos le mec...
Ensuite: Rebelle...
Là c'est le contraire. les mecs qui ont commis ça sont encore sain et ont vraiment pas eu le mot pour empêcher la production de flinguer systématiquement toute idée un poil originale.
Pour synthétiser, c'est l'histoire d'une ado qui a tout mais bon ça suffit pas quoi!
Et c'est tout.
Ah oui! les cheveux sont très beaux.
Pour finir et pour votre édification, je vous propose  un film à voir
http://www.youtube.com/watch?v=g032MPrSjFA&feature=player_embedded
Un trésor de communication de la part de nos gouvernants européens.
Ça a coûté 100 000 euros et c'est destiné aux filles européennes intelligentes.
Elle est bizarre, l'image qu'on se fait des filles intelligentes en Europe...
Et je file bosser sous le soleil Rouennais.




vendredi 3 août 2012

Fromage de tête à la Louis XVI

Les mystères scientifiques sont légions.
Du côté animalier, des crevettes font peur, des vers marin se découvrent une totale immortalité et du côté physique, le Boson de Higgs nous la coupe entre deux pixels morts ouvrant sur d'étranges dimensions.
Quand à moi, je ne comprends pas pourquoi un camembert ouvert et à moitié dévoré pour l'occasion, ne veut plus être totalement réemballé dans son joli papier plastique. Comme si ce fichu emballage avait rétréci. Ou que le fromage s'était régénéré.
Dimensions non euclidiennes des mondes fromagers, vous m'inquiétez...
Pour le reste je suis de retour dans une ville morte et tiède.
Rouen a visiblement fait son été pendant mes vacances de Juillet et je me retrouve à silloner un mois d'Aout vide et mort.
Pas facile d'inventer du merveilleux dans ces conditions.
Je vais écrire des horreurs tenez.
Ah oui!
Filez donc dans vos librairie préférées et achetez quelques kilos de papier bulles.
"Carabosse 2" est sortit et un cycle s'achève.
Et je fais un gros bisous (non plein!) pour le travail formidable et pas facile que les gens du Lombard ont fait dessus. Gauthier, Antoine et vous toutes, je vous aime!!
Je suis tombé à propos de ce dernier tome ensorcelé, sur une critique (très gentille d'ailleurs) qui a expliqué au final ne pas pouvoir mettre la meilleurs note sous prétexte qu'il n'est pas normal qu'une série aussi riche se finisse si vite.
Aussi, pour ma part, j'ai décidé ne plus écrire que des "Ones shoot".
Et des séries qui se vendent dés le premier numéro.
Mais plus de sf: Ça ne se vend pas la sf.
Et sans histoires originales: C'est pas facile à placer.
Mais vachement originales quand même parce qu'il faut pas déconner: Une histoire pas originale, ça ne se voit pas au milieu des douze milles nouvelles sorties hebdomadaires.
Et sans tabler sur la qualité: les critiques élogieuses, a part les auteurs et les potes geeks et les amateurs de bd et les tasses à café posées  (bientôt renversées) devant les écrans... personne les lis.
Ya déjà suffisamment de bd envoyées à la boucherie de la surproduction pour pas r'ajouter de la lecture sans images.
Pfiou, bon je file travailler là dessus.
J'ai aussi une crème glacée à préparer pour mon gouter.
La glace ça fait croire qu'il fait chaud.
Croyance importante à Rouen....





jeudi 3 mai 2012

Feuille de salade au mégaphone.

Une fois, un super journaliste, au cours d'une interview, m'a un peu agacé en me demandant pourquoi dans "Déluge", j'avais collé une belle héroïne sans même la montrer  bien à poil au moins une fois.
Ce à quoi, il avait rajouté qu'il ne comprenait pas l'intérêt de lire une BD pareille qui en racontait si peu sur son univers.
Je crois ne pas avoir très bien su lui expliquer comment je voyais mes histoires et mes personnages. Ni d'ailleurs comment il pouvait se mettre "Déluge" dans son cul.
Néanmoins pour me faire pardonner ce petit moment de bafouillage et de performance annale, voici un morceau de maestria génialement Waitsienne qui, peut-être, illustrera mieux qu'une explication, ma manière de faire des histoires.
Comprenne qui pourra...
Et les journaliste sont mes amis.


jeudi 26 avril 2012

Grillé de carabosse

Comme le disait un pote éclaireur au septième de cavalerie, un soir où des camions de l'armée passérent par Little Big Horn:
"Mieux vaut tard que jamais".
Et c'est donc avec ce sain état d'esprit que me voilà à la tête de ma plume électronique.
En ajoutant à la bibliographie de ce blog, un album de "Carabosse" et un autre de  "Sixième heure".
Ils sont juste sortis il y a un paquet de mois.
D'où le début de ce post...
pour le reste, je file bosser sur une histoire de glace.
En rêvant de vacances ensoleillée.
Bye et bon tout


lundi 23 avril 2012

réglisse à la colle

Bon...
J'ai toujours espéré que les choses pouvaient rester simples.
Par exemple: Nous avons deux chats et... ça suffit bien boudiou ma fille y en aura pas un troisième!
Une phrase simple interdisant la présence d'un nouveau chat.
Alors pourquoi à l'heure qu'il est, ma fille est partie chez ses grands parents après avoir trouvé et laissé derrière elle un foutu chaton noir collant et envahissant?
Peut-être parce que rien n'est simple et qu'il ne faut pas s'arrêter sur le chemin du bureau de vote, aux premiers miaulements d'un adorable chatons abandonnés.
Ça donne des mauvais réveils les lendemains d'élections...
Et quelqu'un veut d'un adorable chaton?



Bye et bon tout.




jeudi 19 avril 2012

Glace à la fraise

Ollalala!
Voilà donc qu'on vient me demander de plus travailler sur ce blog...
Je ne vais pas me plaindre d'être demandé mais bon là...
Comment dire...
j'ai le cerveau qui bout et rumine en urgence sur tellement de projets en douleurs...
Ce qui donne à ma plume électronique comme qui dirait, des excuses pour plus s'attarder sur des histoires pleines de bulles que sur des pensées pleines de vide.
Mais comme je sais que  cinq fan sont accrochés à ces lignes, je vais faire un geste.
Hop.
...
Sinon, je vous montre la première planche d'un nouveau projet?

J'espère que ça débouchera sur quelque-chose. Giovanni le dessinateur est une perle et l'histoire que j'écris est l'une des plus ambitieuses que j'ai écrite depuis...? Tenez, depuis cette pochade sur papier cigarette que j'avais fourgué à un certain de Nazareth.
C'est quand même fou tout ce qu'on peut écrire quand on est scénariste sans vergogne.
Bye et bon tout.

mardi 20 mars 2012

financier de lunettes

Contrairement à mes habitudes, je ne vais pas faire la critique du film assez nul que je viens d'aller voir. John Carter n'est pas si mauvais bougre. Et ses potes poulpes terrestres ont le bon ton de ne pas trop la ramener sur le terrain du gnangnan.
 Par contre, combien je veux ouvertement dire ma haine pour cette saloperie de merde de 3D!!!!
Je te hais fille d'Azathot, horeure non euclidienne, engeance des jours de frigo vide!!!!!!!!!!!!!
Car non content de nous faire ressembler à une salle de vampires en goguette, (Oui jusqu'à présent on pouvait reconnaître les vampires dans les salles obscures à leur manières de porter des lunettes de soleil pour les scènes de jour) ce fichu procédé pourri pratiquement tout ce qu'il y a à voir sur nos fonds écrans.
Un super paysage, une envie de pleurer de béatitude sur un canyon magnifiquement colorisé en vert pomme romantique... Et paf! Que dalle! Car on ne voit en premier plan que la gueule d'un héros déjà trop payé pour son grain de peau mastiqué. Le payasage magnifique étant flouté à mort comme dans nos meilleurs premier samedi du mois sur Canal+.
Oh! Une baston sanglante et violente comme un soir de match de football entre le MC Shaolin et le WWK Casus Clay! Totalement foirée et flinguée à cause de ce foutu procédé qui floute tous les plans périphériques.
Bref tout ce qui fait l'intérêt de 99% de notre cinéma moderne est actuellement tué, mortifié, écrasé par une 3D vicieuse.
Sans parler des massacres.
On a encore découvert une salle entière de spectateur tous décapités, un pieu dans le coeur.
Aussi je dit qu'il faut arrêter cette connerie de procédé inbuvable.
Sinon, un jour, non content d'avoir fait fuir les parents, cette saleté visuelle réussira à faire croire à nos mômes qu'un canyon vert pomme c'est la réalité vrais.

samedi 17 mars 2012

potage à la samothrace

Bon, je bosse.
beaucoups en plus.
Sisi.
Une preuve?!
tas d'incrédules voyez et repentez-vous!
Alors d'abord, la couverture du deuxième opus de Déluge. L'album avance bien et est magnifique sous la plume du talentueux Jésus Hervas.

Ensuite, une page d'une autre série attachée à déluge.

Si tout se passe bien, ce sera une aventure en deux albums avec au dessin le grand Giovanni lorusso. Mais rien n'est signé pour l'instant. Donc pas d'orgie d'enthousiasme.

Ensuite, Carabosse 2 est bouclée.
Je vous met de la couverture la prochaine fois.

Et terres de Sienn est finie.
Pareil, je vous met des images des que c'est tout beau.

Enfin, je travaille à l'élaboration d'autres projets qui iront de la sf pleine de vaisseaux et de menaces intergalactiques à la fantasy asiatiques pleine de dragons et de menaces inter-démoniaques.
Je vous en dirais plus si ça porte des fruits.
Bye et bon tout.

mercredi 25 janvier 2012

soupe de pierre

Trop nul mon dernier poème.
j'en met un autre pareil.

"fin d'un troll épilogue 
Qui à trop tremper son doigt,
En oubliait l'émoi,
De ses premiers dialogues.
De troll."
parcequ'il faut pas plaisanter avec les pierres...

mardi 24 janvier 2012

Smartphone sur riz cantonais

Guidugudung gidugudung
...
Alloo? c'est qui?
Ben... c'est moi là.
Et vous voulez?
Mon téléphone!
je viens de l'appeler pour que la sonnerie me signale où j'ai bien pu le perdre.
Ahhhh...
Et vous l'avez trouvé?
Ben... oui. Il est finalement dans mon sac à main....
Et?
Mais... qui est à l'appareil???
Devineeez....
Mon porte carte violet?
Naaan.
Mon sac à course lyophilisé?
Naan plus...
Mon stylo alu, mes lunettes de quarantaine?
Nan nannnn.
Mes mouchoirs à nez, à pieds, mes papiers usés?
Loupé...
 Mon deuxième sac à course pliable, mon troisième oublié,mon parapluie de femme,  ma bouteille de poisons?
Mon carnet d'adresse oubliées ou mon carnet de rendez-vous passés?
Que daaalle.
Clefs, couteaux, épée, chandelier, trousseau?
Ehéhéhé...
Bon...
Il est temps de changer de sac à main.

lundi 9 janvier 2012

Piment rouge au poivre farci.

Alors qu'un vent glacé souffle dans les couloirs vides d'une station orbitale, il fait chaud ailleurs.
Heureusement.
Le froid sans le chaud, c'est un peu comme une glace sans bouche, un cimetière sans fossoyeur,  ou un poussin sans fusil.
Tout ça pour vous annoncer que les couleurs de Carabosse 2 ont débuté et qu'elles sont superbes.


Et je vous laisse pour replonger dans l'ombre de l'espace intergalactique.
L'année 2012 sera spatiale ou ne le sera pas.
Une phrase qui ne mouillera personne...
Bye et bon tout.

lundi 2 janvier 2012

Paté de blonde en croute

Que dire....
Que 2012 est là et qu'il va falloir se réveiller?
Non. le réveil serait trop dur sans un minimum d'aspirine.
Et c'est toujours au pire moment du réveil qu'on se souvient qu'on a plus d'aspirine...
Aussi je vais juste vous suggérer d'oublier les douceurs et de les remplacer par une grosse bonne claque en lisant

"Je, François Villon 1". 



Comme je le redit, c'est une vrai claque. Furieuse, désespérée, atroce et monstrueusement gaie.
A lire si on veut se noyer dans un monde pas si éloigné du notre qu'on aimerait le croire.
A digérer si on a pas peur de ce qui peut en ressortir.
Bon, sinon vous allez bien?
Ici, c'est le Déluge.
Plus ça pleut et plus ça repleut.
C'est assez dingue la flotte non?
Il y en a même qui se transforme en glace.
Mais alors est-ce qu'une tempête de glace est encore du Déluge?
Vanille ou fraise?
Bye ou bon tout?