(1) Inutile de chercher dans le dico, ou sur wiki.... en fait, je suis juste scénariste de bandes dessinées.
Mais comme, apparemment, peu de gens savent ce que c'est qu'un scénariste de BD, j'ai inventé un nom pompeux aux consonances de grand savant... ça ajoute du mystère à ce métier bizarre...


Qui suis-je ?

Ma photo

Scénariste / auteur de BD :

Animation de stages / atelier BD / cours...
Rencontres, dédicaces...

lundi 29 octobre 2012

salade rouge en plastique

Bon... La terre, ils aimaient.
Mais sans les humains.
Alors ils avaient monté le plan d'extermination le plus efficace de la galaxie. ils remplaçaient petit à petit nos arbres par de parfaites copies en plastique.
Histoire d'asphyxier tranquillement l'humanité.
Mais l'humanité l'avait compris et avait levé le voile sur ce plan diabolique. Accessoirement ils avaient aussi pris contact avec leurs habiles exterminateurs.
Fondamentalement ces derniers n'étaient pas de mauvais shbountz  et même étaient des admirateur de l'oeuvre terrienne.
Surtout de la tour Eiffel.
Uniquement de la tour Eiffel d'ailleurs...
Non, c'était juste les humains qui les débectaient un poil. Surtout leurs poils d'ailleurs et leur surpopulation chaotique.
D'où l'idée qui avait germé. L'humanité fabriquait une autre tour Eiffel et la posait sur mars pour que les autres puisse en profiter sainement sans autres idées d'extermination.
D'où l'autre idée de leur fourguer avec la grosse, des milliers d'autres plus petites dans des boules à neige.
Avec tous les vendeurs à la sauvette qui pullulèrent alors sur mars.
Et les usines pour fabriquer copies et fausses copies.
Et les policiers pour remettre de l'ordre à tout ce bazar.
Et les maisons pour tous ces gens et leurs familles.
Et les lois pour gérer.
Et tout ce qui sert à ce beau monde.
Bref...
Ils eurent à nouveau envie de planter des arbres en plastique.
Mais sur Mars.
C'est si beau un arbre en plastique sur Mars.
Bye et bon tout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire