(1) Inutile de chercher dans le dico, ou sur wiki.... en fait, je suis juste scénariste de bandes dessinées.
Mais comme, apparemment, peu de gens savent ce que c'est qu'un scénariste de BD, j'ai inventé un nom pompeux aux consonances de grand savant... ça ajoute du mystère à ce métier bizarre...


Qui suis-je ?

Ma photo

Scénariste / auteur de BD :

Animation de stages / atelier BD / cours...
Rencontres, dédicaces...

mercredi 31 décembre 2008

Glacé de nain de jardin en capilotade

Le nouvel an est là et je bosse tôt.
Ma fille doit déjà gigoter dans son lit.
Ma femme rêve dans nos douillets draps de flanelle et moi je tapotte l'esprit léger.
J'ai fini les grosses lignes de mon histoire de barbare et de princesse.
Cinq pages de scénarios écrit lâche et une dizaine de pages de synopsis plein de morts vivants, de mauvais serments et de causes perdues.
Là j'imagine comment un virus informatique va faire sauter une banque et comment le nain Sadwin s'est mis à fumer un carreau d'arbalette.
Allez, quelques résolutions pour 2009?
Essayer de comprendre comment 2008 a put passer si vite. 2007, j'ai laissé tomber.
Ouvrir enfin un vrai livre de cuisine pour mon prochain post politique.
Aprendre à dessiner du graier. Ça étonnera dans les dédicaces.
Expliquer ce qu'est du "graier".
Et donner plus de cœur aux petites fées qui ronronnent à ma porte.
Bon je file tuer du nain.
Bye et bon tout.

jeudi 18 décembre 2008

père noël aux truffes explosives

Noël est là.
Les dindes courent et les truffes se font bien fourrer par des capitalistes distingués.
Une belle année qui a bien raison de s'arrêter.
Car à force de trop tirer sur l'ambulance, on fini par se tirer dans le pied.
Et ça fait mal, le pied.
Des escargots de mes amis me le disaient l'autre jours.
A l'occasion d'une fête que j'avais organisée avec une plaquette de beurre coquin et des gousses d'ail sacrément délurées.
Et puis quoi d'autre?
Une âme en peine vient de se trouver un barbare pour la consoler.
les mouchoirs seront en mailles d'acier et les larmes couleront toutes rouge.
Faut pas faire pleurer les petites princesses.
Surtout les mortes.
Bye et bon tout sur vos guirlandes.

vendredi 12 décembre 2008

sandwich au salami sans pain.

Finalement, ma prochaine série ne portera pas le nom d'un célèbre sandwich salissant.
Mon druide à cravate et moi même avons décidés que le monde connaitra cette nouvelle BéDé sous le nom de "Trois sorcières".
Concours!!!!
J'offre un bidon de salami liquide à qui m'explique pourquoi un titre aussi étrange.
Un indice:
la bande dessinée sera elle aussi, un poil étrange.
Un autre indice?
Il y aura des filles.
Encore un ?
Des garçons aussi.
Et j'arrête. Après c'est trop facile.
Et puis quoi?
j'ai failli assister à un tirage de tombola, les ours blanc sont toujours aussi salissants et je dois (mince j'avais oublié...) envoyer une proposition d'héroic fantasy à Dan, un dessinateur plein d'énergie.
Bon je file boucler ça.
Bye et bon tout.

vendredi 5 décembre 2008

Fraises Tagada au cheval fou.

Et un autre!
Je viens de terminer le scénario complet de "Tria fata".
Ça y parle de tours de magie, de whiskies et de jésus Christ.
Les ingrédients donnent un drôle de gout à ce plat. Mais le mélange se laisse avaler.
Amusant de voir que malgré un nombre impressionnant de cadavres, je crois avoir écrit l'une des histoires les moins violentes de ma petite carrière.
Ah oui! C'est ce que l'on appelle un thriller ésotérique.
Si la fin du monde ne nous tombe pas de nouveau sur la gueule, ça sortira dans la collection "secrets du Vatican".
En tout cas, c'est cette collec qui m'a payé ce scénario...
J'attends les essais d'un artiste italien et je croise les doigts.
Pourvu que le Christ ne me colle pas un procès, s'il apprend ce que j'ai raconté sur lui.
Bye et bon tout.

vendredi 21 novembre 2008

bougies aux pommes d'amour

Je me rend compte que j'avais oublié.
Je fête mes 40 ans demain.
Quoi dire?
Je suis content de cet age.
Sympa avec moi, il m'accorde plein de bonnes choses.
Parmi elles, de drôles d'histoires qui ont l'air de continuer à vouloir me souffler des trucs bizarre.
Et qui se vendent.
Et puis quoi... Ah oui!
Je viens de découvrir que j'ai un abonné officiel à ce blog.
The First!!
je ne sais pas comment il a réussi ce tour de force, mais bienvenue premier abonné!
Et je file récurer ma chaumine avant l'orgie de demain.

jeudi 20 novembre 2008

Eau sèche à la poudre d'escampette.

Une fois n'est pas coutume, je laisse à un autre le plaisir de mettre une recette de cuisine.
Cliquez-là
Attention aux gourmands. L'époque est à la mort subite si on mange.
Aussi, pas d'excès...
Et un petit proverbe en prime:
"vivre, tue"

Yack au yogourt miellé

Une nouvelle ère commence et ce sera celle des desserts et des jolies blondes sucrées.
Yep, j'ai envie de faire revivre Marilyn Monroe.
Enfin, plus exactement celle qui s'appelait Norma Jeane Baker et qui servait à bord d'un croiseur interstellaire comme ultra-commando .
Oui d'accord.
A l'époque elle était rousse
Mais j'ai pas dit que ce serait facile.
Bye et bon tout.
Nicolas

jeudi 13 novembre 2008

Poisson pané et rendez-vous manqué

Allez-louyaaa!
Le "boys book" revient sur nos ondes publicitaires !
Nos garçons vont pouvoir s'éclater en se tapant des nœuds marins sur des tables de poker.
Une question: Qu'est-ce qu'ils vont coller dans le "Girls-book" qui vient de rejoindre son grand frère?
L'art de s'éclater avec des nœuds marins?...
Nan, pas de mauvais esprit s'il vous plait.
Ni de sexisme.
Bye et bon tout.

mardi 11 novembre 2008

Vieux chinois sauce aigre douce

C'est bizarre d'écrire "fin d'ostruce".
j'ai terminé et j'ai posé la fin d'une série tout en bas de la 70 ème page.
Ma première sur cette dernière.
Pour le reste, tout se boucle, on plonge dans le bruit, la fureur et ce sera explosif.
Christophe, mon dessinateur-souffre-douleur va en baver plus que jamais.
Le pire c'est que j'ai pas honte d'essayer de lui infliger ce chemin de croix.
Les scénaristes sont des ignobles-heureux.
Après il va falloir que mon petit suisse l'accepte.
Là je laisse une journée de repos à ce boulot, je corrige toutes les bêtises et hop je lui envoie le bébé maudit.
L'enfer va s'ouvrir sous son pinceau!
Et moi je file réfléchir à de nouvelles tortures pour dessineux masochiste.
Oh oui! il ne pleut pas aujourd'hui.
Bye et bon tout.

mercredi 5 novembre 2008

Poulet de skoff à la poudre à canon

Yo!
Et c'est après une gastro et un chouette séjour dans le château de la belle famille que je reviens!
Ostruce 4 en est à ses dernières pages et je n'ai pas peur de l'affirmer:
La cuisine stalinienne ne se relèvera pas de ce dernier opus.
Mais mon estomac gargouille encore de son dernier combat et je file roder dans la cuisine voir s'il n'y a pas matière à chiper quelque morceau, imprudemment éloigné de l'œil vigilant de ma femme...
Bye et bon tout.

mardi 28 octobre 2008

salade de coeurs de volailles

Pour 150 000 € l'homme aura maintenant droit à un super cœur artificiel.
Plus vrai que nature.
Meilleur que les pompes au kérosène que nos parents se sont vu greffer les jours de difficulté sentimentale (arrêt cardiaque pour les médecins).
Avec quelques organes artificiels tout aussi efficaces, nous ne nous apercevrons bientôt plus, que la mort nous a choisi.
-Eh Nico, t'es pas mort là?
-Hein pourquoi tu dis ça? je vais bien moi...
-Oui je veux bien, mais là, tu viens de te faire arracher la tête dans un accident de voiture...
-Oh mince et pissenlits bleus!!
-...Mais alors, comment je fais pour parler si j'ai plus de tête?...
-Ça serait plutôt de se demander comment tu fais pour marcher avec juste ta tête.
-Mais... Je vole!!!
Ah les miracles de le science...
Et les zombis vont bientôt perdre un monopole.

mercredi 22 octobre 2008

Tacos à l'espolette

C'est un fait.
Katiana a une grande gueule et Iron, une grosse faim.
Petite citation
"L'estomac des ogres est assez vaste pour y cacher le monde de l'appétit des ogres.
Frozzen"




lundi 20 octobre 2008

Couscous à la normande

Ostruce avance.
Un petit besoin de vacances se fait néanmoins sentir au vu du nombre de pages que je sors chaque jour...
J'ai déjà parlé du paradoxe qui me fait mieux bosser en vacance qu'au bureau?
Une terrible réalité qui relativise grandement les saines journées de travail.
Et qui donne son importance aux ordinateurs portables...
Et puis quoi?
Je ne vais pas tarder à m'offrir un nouveau bureau avec ascenseur intégré entre les tiroirs.
J'ai tenté de prendre l'option micro-onde, mais bon...
Le risque de coller mes cripts au four est vraiment trop grand.
Même avec un bon accompagnement, mon écriture reste quand même fishtrement indigeste.
Oui, j'ai toujours du mal à me relire.
Bye et bon tout.
Nicolas

mardi 14 octobre 2008

Salmigondis aux truffes narquoises

Faute de temps et d'envie, je vous passe là dessus un vieux story-board fait avec mes pieds quand j'étais plus jeune et moins pris.
Pour les initiés et les baroudeurs du Web, il est possible que vous ayez déjà vu cette petite histoire sous la plume d'autres artistes (des vrais). Eh bhé ça venait de ce petit board de rien du tout.
Dingue non?

vendredi 10 octobre 2008

Salade hongrichone

Sinon, il a fais beau sur Rouen.
Et j'ai eu envie de vous faire partager ce moment, en vous passant en avant première une journée d'automne à St Attanov.
J'offre une tranche de vie à celui qui trouve le nom de ce nouvel opus "d'Ostruce ou ma vie patachonne avec Ajjer".

mercredi 8 octobre 2008

Tortillas

Glo!!!
Ce site vient de recevoir son premier visiteur mexicain!!!
moins d'une seconde mais quelle seconde!!
Je me demande juste quels aléas électronique ont pu l'amener sur ce site.
il recherchait peut être un raccourci qu'il n'a jamais trouvé.
Aujourd'hui personne ne le croit.
Les nouilles à la Kronembourg n'existent toujours pas pour l'humanité....
Bon, sinon je travaille actuellement sur deux scénarios en même temps.
"Ostruce 4" et "Tria fata 1" Le plaisir serait complet si je n'avais une autre histoire en tête.
Difficile de courir deux lièvres.
Mais quand un troisième à tête de korrigan, vient s'ajouter à la chasse, ça devient n'importe quoi...
Adios amigos!

dimanche 5 octobre 2008

Nouilles à la Kronembourg

En réaction à la demande croissante de visiteurs épicuriens, je vais finalement joindre une première recette de cuisine.
En effet, trop de visiteurs attirés par mes titres de plats alléchants sont repartis déconfit...
Aussi accueillez ce premier post culinaire et son chef cuistot: le grand Totoro.
Un petit merci à Fanfan qui m'a donné (avec innocence) les bases ce monstre sacré de l'enfance et de la poésie...

vendredi 3 octobre 2008

Foie gras au bourbon

Il pleut et je suis en charrette.
Ça glisse sur mon clavier.
J'ai froid sur ma moquette.
Ben oui c'est plus l'été.
Le hibou quitte sa chouette.
Les canards se sont envolés.
Sauf ceux sous ma couette.
Avec des patates sautées.
Boum.

jeudi 2 octobre 2008

mardi 30 septembre 2008

Nouilles à la confiture de tomate

Le W-E fut plein.
Festival de Darnétal oblige.
J'y ai eu le plaisir de rencontrer Sergio Bleda pour la première fois et de me faire à l'idée que la cuisine moderne n'est pas ma copine.
Il y avait aussi le délicat Fanfan Gomez et ces continuelles démonstrations de vénérations qu'il a toujours pour moi.
Pour le reste, je suis en charrette à écrire des histoires décidément pas sérieuses.
Mais l'actualité économique du moment me montre assez bien ce qu'un travail sérieux peut foutre comme merde dans la vie des gens.
D'où un certain plaisir à faire ce que je fais.
Avec légèreté.
Oh oui! François Gomez par jalousie, a piqué le cahier de dessin de ma fille de sept ans, pour en pomper son style unique.
Ne vous étonnez donc pas si dans le prochain "terre de Sienn" Des poneys roses bizarres y apparaissent.
Dailleur j'offre un dessin de ma fille à celui qui me ramennera le précieux cahier disparu.
Bye et bon tout.

jeudi 25 septembre 2008

oeufs au plat

Ça y est!
Mes associés en mauvais coups sur Ostruce, m'ont donné le feu vert pour commettre le scénario final d'Ostruce. Quelques mises au point, mais l'ensemble plait assurément.
C'est étonnant de s'enthousiasmer sur un album quatre, alors que le troisième n'est pas encore sorti.
D'où mon impossibilité de vous en parler. Il manque l'épisode qui permettrait de profiter pleinement d'un bon teasing.
Allez un truc sur le quatre?
Les oeufs frits, c'est délicieux quand les oeufs sont frais.
Pour le trois, je pense omelette et vous?
Bon je me remet la tête en place et j'y bosse.
Bye et bon tout.
Nicolas

mardi 23 septembre 2008

mercredi 17 septembre 2008

Tarte aux pommes

Ayé!
Faute de français et poudre aux yeux!
J'ai fini le dernier synopsis du "cycle d'Ostruce".
Tout bouclé et réponses à la clef.
Le tout dans le sang, la fureur et les larmes.
Bon ok, les clowns y trouveront aussi de ce rire sain et clair qui éclaire les champs de batailles au coucher du soleil.
A présent, ma femme se tue à corriger les erreurs et à noter les aberrations dont j'ai dût truffer ce script.
Dés qu'elle me le re-balance dans la figure, je l'envoie à Christophe et à Gauthier, mon éditeur Bruxellois préféré.
Ok, je n'ai que lui comme éditeur Belges. La préférence est donc facile.
Mais je suis seul dans ma tête sans pour autant me préférer.
Un bon point à celui qui m'explique cette dernière phrase.
Bye et bon tout.

mardi 16 septembre 2008

je le dis toujours à mes dessinateurs: Si tu veux dessiner comme moi, trimballe ton crayon partout et dessine à tout bout de champ.
Par exemple, tu es au bar avec Madona (oui mes référence commencent à dater...), un chouette coktail à parapluie devant toi, et hop, tu sorts ton carnet et tu bois les cocktails, tous les cocktails .
Sergio Bleda vient de me prouver que pour améliorer son dessin, il suit à fond mes supers conseils.




Bon, il a préféré dessiner que picoler, mais l'esprit y est non?
Même si Puntacanna, n'était pas vraiment la terrasse où je voyais une scéance de boulot...
Bye et bon tout.

lundi 15 septembre 2008

Mon ordinateur est persuadé qu'il est 9h alors que la radio m'annonce 8h 56.
Décidément la réalité est très relative.
Chacun voit le monde d'une façon qui lui est personnelle...
Les données sont souvent les mêmes, mais chacun les interprète à sa manière.
Ce qui explique peut-être pourquoi une aventure peut paraitre cohérente, logique, irréelle ou surréaliste à ses différents témoins.
Et pourquoi je ne m'inquiète plus quand on me critique une scène trop tirée par les cheveux, trop téléphonées, trop putassassière.... trop bonne?
Juliette Désange continuera donc à faire l'amour sur sa moquette et Iron à manger les membres de son parti.
Sans moutarde.
Bon je règle l'horloge de mon PC et je termine Ostruce 4.
Bye et bon tout.

mercredi 10 septembre 2008

Poulet roti

Vous avez vu?
Fanfan Gomez, m'a appris le top du dessin: Les cailloux.
"Aveq ça", tu pe ékraser les kadors de la BéDé" qu'il a dit mon fanfan.
"Et lé lecteurs, ils von adaurai"
Alors pour mon fanfan-prof, je m'y suis mis et là je peux le dire:
Le prochain opus de "Terre de sienn" va être fichtrement cailloux.





Ah oui! petit jeu.
j'ai noyé mon correcteur d'orthographe l'an dernier. Saurez-vous m'aider à chasser ces petites fautes qui se sont lâchement ainstallaient sur ce post?
Fanfan, je t'aime!
Bye et bon tout.

Soupe aux poireaux

Ma femme (dieu la bénisse) me l'a dit.
Tu te la joue grave avec ce statut de docteur en narracologie, mais t'es qu'une burne niveau présentation de tes post.
"Quid" lui répond-je (dans l'évier, grâce au présent)?
"Colle des titres à tes post, eh gros naze!"
"Oui mais quoi" m'interroge-j'aige (français mon ami, tu souffre ici hein?)
"Shais pas moi, n'importe quoi. soupe au poireaux si ça t'intéresse. Mais colle un titre, ça fera moins tartignolle."
Bon... qu'est-ce que je ferais pas pour mon épouse adorée.
Sinon, j'ai reçu les premières études, pour une future peut-être, série pleine de fille à épée en string.

Il s'appelle Dany popescu, le petit génie des formes épanouie.
Et ce n'est pas un vampire, malgrés sa nationalité Roumaine.
En tout cas il m'a chauffé les sang avec son trait plein de promesse.
Oui, les morts vivants, moi, ça me fait des trucs...
Bye et bon tout.

mardi 9 septembre 2008

De retour de Fabrègues, je reprend le pouvoir sur ce royaume.
La putschiste sèche actuellement dans ma cave.
Pour le reste, ça faisait longtemps que je n'avais pas fait un festival...
Là je n'ai pas été déçu.
On sent que le vin est bien bon et qu'une centrale nucléaire, laisse des traces dans l'environnement...
Un grand merci à ceux qui ont orchestrés et participés à la folie dont j'ai été témoin.
Moi, je file me recoucher pour récupérer de tout ça.
Bye et bon tout.

vendredi 5 septembre 2008

Usurpatrice

Vu que Nicolas est parti pour le festival "Jetez l'encre" à Fabrègue, j'en profite pour squatter la place.

Ça lui apprendra à me laisser ses codes...
Nhyark Nhyark...

Euh....

Ben...

Salut à tous !

Signé: Anonyme. (Lau pour ne pas me nommer)

jeudi 4 septembre 2008

je viens de recevoir un travail de Stephane Bervas sur Rezo.
La planche 1 sur laquelle, il a fait des retouches et des travaux d'études de colorisation.
Je tiens à rajouter, que ce seront les couleurs de la talentueuse Scarlett qui exploseront sur cet univers.

Ah oui, excepté quelques éléments comme les personages, l'ensemble a été modélisé en trois dimension. Merci l'informatique et les génies du pic et du poc.
Extérieur jour. Une caravelle bondée d'auteurs de Bédés pleins d'espoirs, fait route vers les terres vierges. L'eau monte dans le bateau.
jeune auteur: Capitaine, on est trop nombreux. Le bateau prend l'eau... On court au naufrage.
Capitaine: Vous avez remarqué vous aussi?...
Jeune auteur: heu... oui. J'ai l'impression que vous avez embarqué vraiment trop de monde.
Cpt: Vous étiez nombreux. Tous daccord pour quitter le quai non?
Jeune auteur: Oui, oui, mais là ça va plus, on va couler.
Capitaine: Si je retourne au quai, vous êtes daccord pour redescendre? Donner plus de chances à vos camarades
Jeune auteur: Heu... Pourquoi moi?

mardi 2 septembre 2008

Ça y est Ostruce 4 démarre.
Dernier opus de ce petit road-movies plein d'amour.
Je me sens tout chose à l'idée de reprendre en main le sabre d'Ajjer.
Mon petit coeur est ému à l'idée de replonger les mains dans les massacres de notre Drack, les plans tordus de Katiana et tout ce que la politique et les grands idéaux vont mettre sur le chemin d'Iron l'ogre...
D'ailleurs, il a faim notre ogre.
Vraiment faim.
Et c'est pas un oeuf de dragon qui va lui suffire...
Bye et bon tout.
Nicolas

vendredi 29 août 2008

Petite réflexion sur Juliette Désange et son colt 1911.
"C'est l'histoire d'une flic schizophrène soignant les troubles de la personnalité d'une clientèle de criminels"
La médecine prendrait ainsi le chemin d'une balle de 45?
Guère différente que celle du couloir de la mort diront certains.
Pas moi monsieur le juge!
Bye et bon tout.

mercredi 27 août 2008

Il ne pleut plus!
Rien, nada, pas une de ces gouttes qui ne brillent que quand on les prend en photo.
Avec un gros flash.
Et beaucoup de talent.
Moi je suis myope et sans grand chose à faire avec un appareil photo.
Alors je me venge à l'instant, en écrivant une histoire de gens muets, ou sourds ou alors aveugles.
Mais qui voient, entendent, et disent ce que même les dieux croyaient impossible.
"Tria-Fata" ça s'appellera peu-être.
Un thriller ésotérique sous contrat "soleil".
En attendant, le soleil n'est quand même pas là.
Je vais boire un café en imaginant ce qu'un flic peut dire à une mourante quand le brouillard s'épaissit.
Bye et bon tout.

mardi 26 août 2008

La pluie...
Je continue l'évolution de la page 11 de ce "Dolls 2".
Aprés avoir reçu le board de Sergio, on en a discuté et enfin laissé la place au crayonné.
Puis après discutions entre moi, Sergio et jean-Luc Istin, l'encrage a été lancé.
La couleur sera pour plus tard.
je souligne au passage, le travail très important de Jean-Luc Istin (Le faux druide en Jaguar de chez Soleil) , un directeur de collection qui suit très précisément chaque étape.
Jean-Luc est un vrai "casse-pieds". Un "casse pieds" qui ne laisse jamais passer une étape de travail sans y mettre son nez et surtout... son "vocabulaire" bien senti.
Sans lui, "Dolls" ne serait pas ce qu'il est.
Ah! Il ne pleut plus.
J'ouvre ma fenêtre et je file bosser sur "coeur d'Ost". Une série "d'héroic fantasy" d'une originalité sans concession.
Petit jeux: j'offre un trait à celui qui m'explique la phrase précédente...
Bye et bon tout.
Il pleut toujours.
J'en profite pour mettre un extrait du scénario de "Dolls Killer 2"
"

Page 11

11.1 -

Vue sur le plan de quelques quartiers de la ville. On ne doit pas reconnaître une ville comme New York (les connaisseurs vont nous tomber dessus en disant que le quartier dont je parle n'existe pas. Restons dans le vague).

Voix en hors champ: Alors?...

11.2 -

Plan large. Juliette (trois quarts face en pied) est debout à côté de la carte déroulée au mur. On est dans le bureau du chef. Le chef (trois quarts face, en pied) est assis sur son bureau.

Juliette: Peut-être un philippin. L’une des armes est un kriss, une lame utilisée traditionnellement dans le coin de la Malaisie, des philippines du sud-Est de l'Asie...

11.3 -

Le chef (En portrait, de trois quarts face) se gratte les cheveux d'une main. Juliette (trois quarts face en plan américain), s'est approchée, les mains dans les poches de son jean.

Capitaine: ...j'utilise une cafetière Krupp et je ne suis ni allemand ni vendeur de canon. Ça peut être un type lambda qui aime l'exotisme.

Juliette: ... Les meurtres imputés à notre chasseur de têtes sont sur la limite des quartiers philippins. Le premier mort, celui qui a été retrouvé à moitié enterré, a même de la famille dans ce quartier. C'est le sergent Howard qui s'était occupé de ce cas et qui a fait le lien avec les poupées. Il y en avait une avec le corps enterré...

11.4 -

Portrait du capitaine.

Capitaine: le sergent Howard connaît bien le quartier. Emmenez le avec vous.

11.5 -

Portrait de Juliette.

Juliette: j'aime bosser seule capitaine.

11.6 -

Premier plan sur Juliette (plan américain, de trois quarts dos). En second plan, Le capitaine (trois quarts face en pieds) se lève de son bureau.

Capitaine: Pas aujourd'hui. Vous avez l'inspection des services aux basques. Ce n'est pas le moment de vous la jouer mystérieuse asociale.

11.7 -

Le capitaine (trois quarts dos en plan italien) regarde la carte. Juliette (trois quarts face en plan américain) s'allume une cigarette.

Juliette: Ça ira chef. Ce n'est pas la première fois qu'ils viennent pour moi. Vous savez bien que je suis toujours clean...

Capitaine: Pas cette fois."



Vous avez noté que c'est la page onze?

Ensuite je colle le story-board de cette page. Chaque dessinateur a sa manière de boarder plus ou moins précisément. l'important étant de bien mettre en place les éléments clefs. Il y a la page suivante collé sur ce dessin.

La suite dans un prochain message.

Bye et bon tout.

Il va faire beau.
La radio l'a dit.
L'été est là!
D'où cette question:
Est-ce un été tardif?
Très tardif?
Ou est-ce le début d'un super automne?
très en avance ce super automne...
En attendant je viens de recevoir un nouveau paquet de pages pour "Dolls Killer 2"
C'est beau et bien noir.
Ça se passe dans un hivers qui pourrait être notre été...
La neige en moins.
J'essaie de vous en passer une page dans mon prochain message.

vendredi 22 août 2008

Ce matin, un ogre bleu est passé me voir.


“Soupe et poussière

Fantômes de cuisinières

Relever d'un doute de sirène,

D'un soupçon de rose éthylène.

Creux soupirs de soupières

Plus de Sanglotines dans ma bière.

Ça dilue.”


Il m'a écrit ce poème bizarre en échange du contenu de ma cave.

J'y ai gagné au change.

Je l'avais vidée la veille au soir.

Y aurait il un lien avec cette étrange visite?...

Bye et bon tout.

jeudi 21 août 2008

John me l'a dit, scénariste de BéDé c'est pas sérieux et ça peut pas bien finir.
Aussi j'ai très vite passé un diplôme de Narologue spécialisé en Eliptologie.
Avec succès!
Depuis j'ai l'air sérieux et je me lance sur ce blog pour vous faire partager les jolies aventures d'un spécialiste.
Vous aimez coincer la bulle? Moi aussi. Maintenant voyons comment gagner sa vie avec tout cet amour.
Bye et bon tout.