(1) Inutile de chercher dans le dico, ou sur wiki.... en fait, je suis juste scénariste de bandes dessinées.
Mais comme, apparemment, peu de gens savent ce que c'est qu'un scénariste de BD, j'ai inventé un nom pompeux aux consonances de grand savant... ça ajoute du mystère à ce métier bizarre...


Qui suis-je ?

Ma photo

Scénariste / auteur de BD :

Animation de stages / atelier BD / cours...
Rencontres, dédicaces...

mardi 10 octobre 2017

Goulash normand

Mardi!
La fin de l'histoire en 5 pages.
Je ne fais pas de couleur en attendant de réparer mon ordi.
Mais dés que c'est fais, je colle l'histoire complète avec quelques changements et de la couleur!
Et on découvrira ensemble que Casimir était orange.



mardi 3 octobre 2017

Lentilles jaunes aux petits cailloux

D'accord, il n'est pas question de lentilles jaunes aujourd'hui.
Mais de "petits cailloux" si!
Car en ce joli mardi, mon disque dur a beau blobloter à mort (c'est le mot) j'arrive encore à sortir des trucs. Dont la 4° partie d'une petite histoire!
Pour les couleurs, je sais maintenant que les problèmes que je rencontre et qui me bloquent depuis quelques temps dés que j'utilise mon Imac (pour faire des couleurs par exemple), viennent de mon disque dur en passe de mourrir.
Normalement, un grand chirurgien nommé Bruno Bellamy viendra opérer une difficile transplantation de disque dur, la semaine prochaine.
Aussi il faudra attendre 15 jours avant que je ne ressorte des pages colorisées.
15 tristes jours gris, noirs et blancs en attendant que mon ordi puisse mieux gérer mes clics sur mes palettes de couleurs électroniques.
Et je parle pas de mes fichus textes totalement cahotants dés que je tape trois mots.
La question se pose maintenant:
Mon Mac a t'il été blessé par la somme fabuleuse de fautes de grammaire et d'orthographe dont je l'ai submergé depuis son premier branchement?
Bye et bon tout.

mardi 26 septembre 2017

Diabolo béton

MAAArDDI!!
Oui je suis en veine. Plein d'inspiration dans ce texte.
Et tout de suite, le troisième épisode de cette petite pochade pleine de cailloux, de perruques et d'idées tranquilles.

mardi 19 septembre 2017

tapenade d'interprétation poétique

L'autre jour, dans le cadre de l'écriture d'un album sur l'histoire de Paris, je suis arrivé à l'épisode de la première invasion viking de notre belle capitale. C'est un chef viking nommé Ragnar Lodbrok qui s'est offert la mise à sac et la visite touristique de notre cité de lumière.
Et donc, dans le cadre d'une étude historique, j'ai compulsé volumes d'histoires, journaux d'époque (J'ai pas de mérite, en 845, y en avait pas des masses) et films d'actualité (pareil que pour les journaux) traitant du sujet...  jusqu'à mater deux épisode de la série "Vikings" traitant pile poil du sujet. une série produite à l'origine pour la chaine "historia".
Eh bien j'ai été surpris.
Finalement les scénaristes anglo-saxon ont sauvé Paris.
Pas eu de mise à sac.
Pas eu de rançon payée par Charles le chauve.
Pas eu de fuite éperdue d'une population affolée.
Non.
Ragnar s'est pris une déculottée, le peuple a suivie une héroïne qui ressemblait follement à St Geneviève (morte quelques siècles auparavant) et qui a bravement redonné foi aux soldats francs (censés s'être enfuit) en se tenant sur de hauts et puissants remparts (que mes bouquins avaient décrit comme tombés en ruine).
C'était surprenant.
J'ai hâte de voir les prochaines série sur Historia:
Si ça traite de la seconde guerre mondiale, les camps de concentration seront peut-être devenu de simples camps de vacances et le débarquement montrera des soldats alliés faisant fuir une soldatesque allemande surprise à bronzer sous le soleil normand (c'est ce soleil qui me surprendra le plus je crois) en sirotant des cocktails coco-tilleul-manganèse.
Pour la guerre de cent ans, Jeanne d'arc réussira enfin à bouter les anglais et finira par épouser le beau dauphin qui l'accueillera dans son château aquatique de Sea-Sun Beach.
Plus tard Louis seize sauvera sa tête et reprendra la révolution en main pour en faire un mouvement peace and love.
Bref, j'ai hâte d'être surpris.
Sinon, on est mardi!
Mardi c'est cailloux.
Aussi voici la seconde page d'une histoire en cinq parties.
J'ai pas eu le temps de la coloriser. Mes travaux d'écritures et de visionnage de documents historiques me prennent tout mon temps.
Mais quand l'histoire sera bouclée, je mettrais une version complète et toute coloriée. promis!






mardi 12 septembre 2017

Grillé de bergère.

En gros, il pleut.
Il fait gris et les Anne Sophie broient du noir en rêvant de cocotier et de soleil.
Comme elles sont raisonnables, les Anne So, elles se contenteraient bien d'un seul cocotier.
Et d'un seul soleil.
Mais Rouen ne contente que les goules-grenouilles et les carpes-vampires.
Pas de soleil, des litres de flotte grasse et des foutus marronniers qui se demandent ce qu'ils fichent là dans un coin paumé à y perdre des montagnes de feuilles totalement imputrescibles. Mes gouttières savent de quoi je parle.
En attendant, on est mardi!
Et comme promis, une page de cailloux.
C'est la première page d'une histoire en cinq parties.
Y a un petit côté Almodovar à ses début.
Sans le talent du grand réalisateur.
C'est si fatigant le talent.
Bye et bon tout.



mardi 5 septembre 2017

consommé de temps passé

Waouu!
Y a quelqu'un?
Ça résonne et ça sent un peu l'oubli et le moisi sur ce blog non?
Ok, on peut pas dire que je sois passé aérer ces derniers jours.
Jamais depuis plusieurs mois?!
Nooon?...
Ok ok ok, je vais faire mieux.
Et expliquer ce long vide?
Ok.
Donc, pour le mieux, je vais essayer de poster une fois par semaine.
Tous les... mardi.
Pas toujours des histoires finies, ou coloriées.
Mais y aura toujours le caillou du mardi.
Un peu comme
Robinson Crusoé, un mardi " Mais! Y a toujours des cailloux dans tes lentilles, Vendredi!"
Ensuite pour les excuses. J'ai eu plein de travail.
D'abord la bd.
Au moment où je pensais arrêter pour faire quelque-chose de plus sérieux comme élu ou banquier- non je plaisante- plutôt comme dealer ou braqueur de banque, ben on m'est tombé dessus.
J'ai donc signé sous la menace d'un bon travail éditorial, deux séries pour les éditions "petit à petit". Je vous en parlerais quand elles sortiront.
Ensuite j'ai signé pour une boite de vente de produits bio et destressants et enfin, j'ai pas mal enseigné.
Là je fini un mois d'aout où j'ai fais des aller-retours à la prison du Havre pour préparer des détenus à faire le concours de bd Normandiebulles.
Le premier prix étant un voyage aux Bahamas, je leur ai pas dit. S'ils gagnent, je me dévouerais pour y aller à leur place.
C'est le dévouement qui fait de bons professeurs!
Et puis, j'ai refais un étage à ma maison de poupée.
J'ai repassé les chaussettes de ma famille et tondu le gazon de mes chats, fais des nouilles et du riz et des nouilles et du riz et ma fille à juré de fuguer si je changeais pas de menus.
Alors je me suis remis à faire pleins de cailloux pour oublier les nouilles au riz que je venais de tester victorieusement dans mon wok. Depuis que Bruno Bellamy me vante les avantages moraux du végétarisme, j'ai cessé de tuer des boeufs et des poulets pour ne plus agrémenter mes pâtes et mon riz, que de beurre et d'huile diverses. je grossis toujours autant mais quel régime moral tout les midi!
Oui, au grand dam' de ma femme, je cuisine juste le midi. J'ai honte, honte... mais bon hein, tout le monde aime pas les nouilles et le riz et Laurence cuisine fishtrement mieux que moi.
En tout cas et pour sortir de mes histoires éco-familialles (pourquoi y aurait pas deux "L" à  familiale?)  pour votre plus grand plaisir, je vais commencer ce premier caillou de mardi avec un caillou!!
C'est un story-board (destiné à être animé ) que j'avais présenté à ma boite de produits bio. Ça leur a pas plu, mais moi j'aime bien.
Aussi le voici en deux pages.
Bye et bon tout.






vendredi 10 mars 2017

soupinette de cailloux

Avez-vous remarqués?
Je me fait rare comme une idée politique courageuse dans notre campagne présidentielle.
Normal, je travail comme un fou.
Mais tout ira mieux dés Avril.
En attendant et au nombre de tout ce que j'ai fait, il y a un storyboard d'essai pour un site de vente de produits cool-zen trop mieux la vie.
Ils cherchent à faire des films décalés sur les produits qu'ils fabriquent et vendent.
J'en ai donc pris un et je l'ai boardé.
Je pense que dés avril je le transformerais en bd avec recadrage et colorisation.
Lui et d'autres que j'ai fait, pour ces gens qui n'ont pas peur de laisser à des cailloux le soin de vanter leurs étranges produits.
Mais tout de suite un produit qui peut aider à libérer un peu plus les femmes...









mardi 3 janvier 2017

Potage de nuit blanche

Une nuit d'insomnie ça se gère.
Sinon, on perd plus que des heures de sommeil et on gagne bêtement des valises sous les yeux.
Même si je n'ai rien contre les valises.
Pour les vacances, elles sont pas bêtes du tout.
Aussi et en revenant sur mon sujet, je gère mes insomnies en dessinant.
Pas des valises, mais des sujets et d'autres images que je pique dans les journaux.
Là par exemple, alors que mon jardin se tassait sous un joli brouillard glacé, j'ai pris le journal "Spirou" de ma fille et j'ai pompé plans, découpages et dessins qui m'intéressaient.
Puis fatigué (enfin!!!) je me suis endormis jusqu'au petit matin ( tout tout petit puisqu'il fallait réveiller et envoyer à l'école toute ma petite famille).
En attendant, l'une des vignettes m'intéressait tellement que j'en ai extrapolé une histoire de caillou.
Vous trouverez cette image inspiratrice (et franchement pompé) page 05 du Spirou de décembre dernier. Elle a été créé par les talentueux Yan, Schwartz et Croix.
Voici en tout cas ce que devient une image de nuit blanche.
J'en ai aussi profité pour répondre à une question de mon épouse: