(1) Inutile de chercher dans le dico, ou sur wiki.... en fait, je suis juste scénariste de bandes dessinées.
Mais comme, apparemment, peu de gens savent ce que c'est qu'un scénariste de BD, j'ai inventé un nom pompeux aux consonances de grand savant... ça ajoute du mystère à ce métier bizarre...


Qui suis-je ?

Ma photo

Scénariste / auteur de BD :

Animation de stages / atelier BD / cours...
Rencontres, dédicaces...

vendredi 27 novembre 2009

Fariboles au jus de tomates tueuses

'Pas à dire on a un de ces bel automne (oui gramaticol mon ami, elle me parait bizarre à moi aussi cette phrase) qui sent bougrement le mauvais printemps.
Certains disent que le grand micro-onde galactique est resté ouvert et que c'est pour ça, peuple crédule, qu'il fait encore fishtrement tiède.
Sans parler du cancer de la patate que ça va bien nous apporter sur nos vieux jours.
le genre de cancer qui nous fait dire sur notre lit de mort, qu'on pense être tombé malade.
Enfin, en attendant d'avoir retrouvé toute ma tête dans ce maelström de feuilles dorées et rougies, je vous offre d'autres belles couleurs chaudes.
Pouf!
Moi ça me donne envie de fumer et de rêver avec autant de lumière.
Oh! Ami chasseur de la faute et du meurtre gramatical, ne meurt pas en lisant cette page.
Tout sera corrigé avant la mise en presse.
Et je file voir à ma cave si mes amis lutins ont bien repassé à ma place les trente tonnes de linges que je devais me taper...
C'est si sympa le lutin.
Bye et bon tout.

vendredi 13 novembre 2009

saucisson façon Verdun

Bon,
tout va bien.
Mes séries avancent et les gens avec qui je bosse, font semblant de croire que je suis scénariste en pondant de bien belles pages.
Un extrait?
Pour le reste j'écris du scénario comme un fou.
Un minimum de cinq planches par jours.
Je rêve de médiéval fantastique.
Un paladin désabusé est mon héros favoris.
Avec l'immortel au squelette gravé de lettres anonymes.
et j'écris des trucs bizarres quand vient l'anniversaire des guerres.
Hop un morceau
"Moi j'aimerais mourir après mon anniversaire.
Pas avant.
Ou alors sans réfléchir.
Car trop de réflexion tourne la tête, noue les tripes et fait un bien mauvais saucisson au final.
Ce qui se savait foutrement bien au chemin des dames."

Et j'en fini avec ce petit état de fait.
Bye et bon tout.