(1) Inutile de chercher dans le dico, ou sur wiki.... en fait, je suis juste scénariste de bandes dessinées.
Mais comme, apparemment, peu de gens savent ce que c'est qu'un scénariste de BD, j'ai inventé un nom pompeux aux consonances de grand savant... ça ajoute du mystère à ce métier bizarre...


Qui suis-je ?

Ma photo

Scénariste / auteur de BD :

Animation de stages / atelier BD / cours...
Rencontres, dédicaces...

mardi 31 août 2010

crépes noires au fond de l'oeil



je repense à une décharge au milieu de laquelle j'avais vu un de ces vieux Imac qui avaient transformé le paysage informatique en arborant de belles couleurs vert pistache, rose bonbon ou orange abricot.
Celui que je voyais, avait contribué à la renaissance d'une pomme croquée.
Presque un trognon.
Qui finalement avait repris des couleurs
Grace à celles de ces petits Imac.
Qui avaient balancé contre toute logique commerciale, de la couleur acidulée dans nos bureaux et nos salons.
Et puis fatigués mais victorieux, avaient vus leurs carcasses de plastique partir à la décharge.
J'y repense puisque j'ai aujourd'hui un de ces nouveaux Imac.
Depuis le temps que j'en rêvais. Je jubile, je suis heureux
Même s'il est gris.
Et en prime du noir et blanc
C'est la septième page du deuxième tome de "sixième heure"
Un lapin amoureux à celui qui trouve le trésor derrière ce code.
Bye et bon tout.

jeudi 26 août 2010

conserve de soleil



"Je suis comme ce caillou glacé,
bien perché, au dessus de la vallée.
Grognant contre le soleil brulant,
qui grille mes beaux silex blanc.
Et agresse la caillasse desséchée,
d'un sale cancer du rocher.
...Heureusement il pleut."


Sinon ,j'ai acheté mes premiers crayons de couleurs pour pourrir les prochaines dédicaces de mes dessinateurs préférés...
Bye et bon tout.

mercredi 25 août 2010

Boulettes aux ultrasons réfrigérés



Je repense aux ingénieurs.
A ceux qui ont couchés avec des gremlins pour avoir le pouvoir.
Celui qui leur permet de s'approcher de notre vie et de la pourrir
Pour exemple: Ma machine à laver la vaisselle.
On a mis le prix pour avoir la plus silencieuse.
Vraiment silencieuse la bête.
Il y aurait eu l'option essorage, on ne l'aurait pas entendu.
Il n'y aurai pas eu cette P3#[|[|\ de trouvaille géniale on aurait été heureux...
Parce que là les ingénieurs ont fait fort.
Se rendant peut-être compte que leur machine trop silencieuse ne pourrait plus se démarquer face à d'autres (comme le frigo-barbecue ou la trop géniale friteuse-gicleuse) il fallait marquer le coup.
Trouver l'idée qui nous laisserait un souvenir... des rides en plus, bref une envie de meurtre.
En collant une alarme bien puissante à leur Ninja-vaisselle.
Et ainsi nos nuits après cet achats, ont été tuées par une machine à laver ultra-silencieuse qui sonnait à la fin de chaque lavage...
Heureusement, depuis elle est tombée en panne.
Comme quoi les Gremlins-ingénieurs n'ont pas tout pouvoirs...
Ça sauve.
Sinon, je vous passe une planche colorisée de "6° heure".

Moi j'aime.
Bye et bon tout.

vendredi 6 août 2010

"Sopporos" ou tartine de radio au petit déjeuner.

"Bruit de gens qui marchent avec des patins.
-Alors Anne Marie, qu'est-ce que vous pouvez me montrer dans votre bibliothèque qui nous fasse rêver?
-Eh bien là, devant vous j'ai l'un de mes livres préféré...
-Oh là c'est ce...
-Oui il beaucoup vécu.
-Mince mais vous n'avez pas fait que le lire.
-Oh ce n'est pas un simple livre de chevet .
-Vous savez on lit aussi aux toilettes.
-Et les pages de cette édition de la Pléiade vous ont bien aidé à en sortir.
-Les livres sont aussi là pour nous aider dans les mauvaises passes.
-Là, ce sont des ...trous que je vois Anne Marie?
-Oui, ça devait être un retrait à la banque qui a marqué la couverture.
-On peut dire que ce livre a été le compagnon parfait d'un moment difficile.
Rire feutré des deux...
-A ce propos Anne marie, vos démêlées avec la justice se sont bien terminées?
-Eh bien, on attend toujours de retrouver le juge.
-la tête a disparu je crois.
-Mais si vous nous lisiez un morceaux de ce livre Anne Marie?
-Ce serait avec plaisir. Je prend au hasard ce morceau de livre et ... oh il manque des pages.
--Est-ce grave?
-Non, je vais lire la dernière phrase de chaque page encore présente.
Même ainsi ça reste totalement cohérent.
Bruit de pages...
-Et ça ne peut pas être moins cohérents je pense.
-Alors là...Page 19.
-Oui?...
- Page 3,
-On sent déjà la poésie...
-La 24, 5.
-Décidément la Pléiade offre des éditions bien unique.
- 39 bis/ab.
-Une bien belle d'ailleurs.
-Oui j'étais enrhumée lors d'une de ses lecture.
-Et maintenant...
-Nous rendons l'antenne.
-Anne Marie?
- XB-1.
-Bon... nous laissons donc Anne Marie.
-2b...
- coulé."
Sinon, j'aime de plus en plus France-Inter ces matin d'Août.
Bye et bon tout.

mardi 3 août 2010

Saucisse au vinaigre de mauvaises nouvelles...

... où on peut aimer les saucisses grillées même accompagnées de trop d'aigreur.
En attendant je suis de retour de vacances!
Le cerveau grillé et détendu au Tramineur, à la bière Bulgare et aux histoires trop riches me revoilà!
Grands fous!!
Que dire d'autre?...
J'ai profité des routes défoncées de la Bulgarie pour inventer un space opéra cahotant.
Ça parlera de planètes revanchardes, d'astéroïdes pleins d'esprit et de héros qui rendraient Eminem éminemment positif.
Sans parler de combats à l'arme blanche où même un chevalier Jedi ne retrouverait pas les piles de son sabre laser.
Parce qu'il faut bien l'avouer: Le space opéra c'est pas les aventures de Bubulle dans son petit bocal.
Pour le reste tout avance bien.
"Sixième heure" devrait même sortir en Novembre!
"Carabosse" pour début 2010!!
Et le reste pour plus tard.
Pour finir, je me souviens d'un copain espadon qui un jour m'a avoué qu'il ne comprenait pas pourquoi son épouse ne le regardait jamais dans les yeux quand elle lui disait "Je t'aime".
j'y pense parce que j'ai appris que sa belle venait de l'abandonner pour refaire sa vie avec un citron
Mon pote était pourtant un type délicieux...
Moralité: Méfiez vous des choses aigres qui paraissent bien aller.
Bye et bon tout.