(1) Inutile de chercher dans le dico, ou sur wiki.... en fait, je suis juste scénariste de bandes dessinées.
Mais comme, apparemment, peu de gens savent ce que c'est qu'un scénariste de BD, j'ai inventé un nom pompeux aux consonances de grand savant... ça ajoute du mystère à ce métier bizarre...


Qui suis-je ?

Ma photo

Scénariste / auteur de BD :

Animation de stages / atelier BD / cours...
Rencontres, dédicaces...

jeudi 17 janvier 2013

Tomates au jus



—  Et donc nous recevons ce soir Mr Bouou, grand distributeur de tomates !
    Mr Bouou Bonjour.
— Bonjour Mr Journaliste.
— Tout de suite une question que beaucoup de lecteurs nous ont posée :
Mr Bouou, d’où vous est venue cette envie de vendre des tomates ?
— Mhaaa c’est une question ça ?
Ehhh bien je répondre… Mon envie de tomates assez simple et ne va pas vous faire rêver lecteurs. 
Ma maman, elle me faisait des… Comment vous dites ici… Avec de la tomate plein… Des pizzas !?
—  Oui c’est comme cela qu’on appelle ça : Des pizzas.
— Eh bien, Pizzas, elles étaient si bonnes avec leurs tomates délicieuses, alors…
… Quand ma maman est partie… J’ai essayé de retrouver le goût de ses pizzas et d’elle un peu, en trouvant les meilleures tomates du monde !
— C’est émouvant Mr Bouou. .. Et vous les avez trouvées et en avez fait votre commerce, c’est ça ?
— Non!
Bonnes tomates déjà achetées par petits merdeux. Alors j’ai détruit leurs petites entreprises de merde, r’achetée et, à la place, j’ai vendu mes tomates.
— Et les autres ? Les bonnes tomates, vous en avez fait ?…
— Poubelle ! Trop chers à fabriquer et paysans voulaient trop pour leurs tomates. Donnée graine pour qu’y fasse tomates pas chères à moi. Pour commerce à moi !
Vends plein de tomates Ahahaha !!!
– Justement Mr Bouou…
 Les petits vendeurs de quatre saison se plaignent de votre politique de placement très agressive. En échange de tomates aux prix très en dessous du marché, vous les obligez à vous prendre bien plus de produits qu’ils ne peuvent en écouler. Quitte à en jeter une bonne partie non vendue.  
— Pas obligés  Da! Mes prix sont meilleurs du marché. Y font leur argent quand même non? M’en fout qu’y jettent, tant qu’y prennent produits Bouou !
— Surtout que les autres distributeurs vous ont suivis dans cette course à la sur-distribution. Aujourd’hui plus de 90% des tomates du marchés ne peuvent plus être vendues et l’on accuse ce marché d’un grand gâchis...
D’où ma question suivante Mr Bouou :
Qu’en est-il de ces petits cultivateurs qui vous accusent de leur acheter leurs productions à des prix largement inférieurs à tout ce qui leur permettrait de vivre décemment ?
— Que voulez-vous que je dise moi ?
Si mes prix bas c’est parce que je paye moins quelque part.
Peux pas payer moins mes commerciaux ! Ils se laisseraient pas faire, les bougres Ahahahaha !
Les transporteurs ? Y sont syndiqués ! Salaud!!!
Reste cultivateurs ! Sont bien content que je leur laisse faire leur métier ! toujours dehors dans la nature au soleil !. Bon soleil pour la santé pour petits enfants dans champs!!!! Eux chance de m’avoir pour les payer leur vie nature!!!
Nature mode en plus!!!
Mr Journaliste, j’ai fait ce qui était bon pour toute entreprise Bouou. Entreprise Bouou, première sur les étals !! 
Bonne chose  pendant crise non?!!
— Si, effectivement, c'est une bonne chose pour vous. 
J’ai l’air de revenir là-dessus, mais on parle de gâchis gigantesque. La très grande majorité de vos produits ne sont pas vendus. Beaucoup de vos légumes finissent au bourier alors qu’ils étaient bons à consommer. C’est si dur pour ces tomates que certaine commencent même à grogner.
— Petites tomates grogner ?! Aahahaha !!!! Trop drôle Mr Journaliste.
Pour l’instant ça marche pour entreprise Bouou!! pourquoi arrêter vendre toutes mes tomates ?
Si elles grogner qu’elles aillent faire autre chose. Poulet par exemple ! Ahahahaha !
— Eh bien à ce moment, je vous propose d’en discuter directement avec l’une d’entre elles. J’ai ce soir comme invité surprise une de ces petites tomates …
— Bonjour Mr Bouo…PROUTCH!
— Mais !  Mr Bouou !!! vous venez d’écraser notre invitée surprise…
— Moi parle pas aux tomates !!
— Eh bien, c’est là-dessus que nous allons terminer cette première interview.
— Ahahahah bonne interview !!!

—  …Mr Bouou vous avez de la tomate sur la veste.
— Pas grave. Moi l’habitude.




1 commentaire:

  1. Du coup, je comprends pourquoi elles sont devenues si méchantes !!

    http://www.commeaucinema.com/images/news/208_108911.jpg

    RépondreSupprimer