(1) Inutile de chercher dans le dico, ou sur wiki.... en fait, je suis juste scénariste de bandes dessinées.
Mais comme, apparemment, peu de gens savent ce que c'est qu'un scénariste de BD, j'ai inventé un nom pompeux aux consonances de grand savant... ça ajoute du mystère à ce métier bizarre...


Qui suis-je ?

Ma photo

Scénariste / auteur de BD :

Animation de stages / atelier BD / cours...
Rencontres, dédicaces...

mardi 20 mars 2012

financier de lunettes

Contrairement à mes habitudes, je ne vais pas faire la critique du film assez nul que je viens d'aller voir. John Carter n'est pas si mauvais bougre. Et ses potes poulpes terrestres ont le bon ton de ne pas trop la ramener sur le terrain du gnangnan.
 Par contre, combien je veux ouvertement dire ma haine pour cette saloperie de merde de 3D!!!!
Je te hais fille d'Azathot, horeure non euclidienne, engeance des jours de frigo vide!!!!!!!!!!!!!
Car non content de nous faire ressembler à une salle de vampires en goguette, (Oui jusqu'à présent on pouvait reconnaître les vampires dans les salles obscures à leur manières de porter des lunettes de soleil pour les scènes de jour) ce fichu procédé pourri pratiquement tout ce qu'il y a à voir sur nos fonds écrans.
Un super paysage, une envie de pleurer de béatitude sur un canyon magnifiquement colorisé en vert pomme romantique... Et paf! Que dalle! Car on ne voit en premier plan que la gueule d'un héros déjà trop payé pour son grain de peau mastiqué. Le payasage magnifique étant flouté à mort comme dans nos meilleurs premier samedi du mois sur Canal+.
Oh! Une baston sanglante et violente comme un soir de match de football entre le MC Shaolin et le WWK Casus Clay! Totalement foirée et flinguée à cause de ce foutu procédé qui floute tous les plans périphériques.
Bref tout ce qui fait l'intérêt de 99% de notre cinéma moderne est actuellement tué, mortifié, écrasé par une 3D vicieuse.
Sans parler des massacres.
On a encore découvert une salle entière de spectateur tous décapités, un pieu dans le coeur.
Aussi je dit qu'il faut arrêter cette connerie de procédé inbuvable.
Sinon, un jour, non content d'avoir fait fuir les parents, cette saleté visuelle réussira à faire croire à nos mômes qu'un canyon vert pomme c'est la réalité vrais.

3 commentaires:

  1. Cher Monsieur
    Voilà quelques jours que j'ai découvert votre blog et... je me délecte... si, si...
    J'y ai trouvé de quoi agiter mes neurones légèrement endormis par une vie tranquille, sereine et ... bucolique... au tréfond du fond de ma Bretagne profonde.
    Je tiens à vous remercier pour ces intenses moments culturels et vous souhaite une belle journée ensoleillée.
    Joêlle

    RépondreSupprimer
  2. Pour paraphraser le délicat Merlin qui parlait aussi bien le patois Landais, que moi le Celte
    "Diou be ban d'il dé p...te!"
    Joëlle, voilà un message qui touche le scénariste perdu dans son trop vaste bureau Rouennais.
    D'abord je ne savais pas que je pouvais réveiller quoique ce soit.
    Ma femme et ma fille en étant le vibrant témoignage.
    Ensuite, souhaiter une journée ensoleillée à un Rouennais c'est comme souhaiter de l'eau pure à un habitant du Biafra (Pour la nourriture et la paix, c'est encore une autre paire de manche).
    Aussi, grand merci pour ce petit mot.
    Bye et bon tout.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, bon... mes neurones sont en train de se rabougrir dangereusement au fond de ma boîte crânienne... j'ai beau les secouer de temps en temps, les abreuver du crachin breton en ouvrant grand la bouche vers le ciel( tout en surveillant les mouettes, on ne sait jamais!)... ils ont besoin d'une ou deux ellipses pour prendre quelques forces... Alors je passe par ici, me disant que je vais trouver enfin sujet à réflexion... mais à mon insondable désespoir.... toujours rien....
    Cher monsieur, merci de ne pas oublier d'envoyer quelque pitance à la foule délirante des admirateurs de votre talent épistolaire...
    Joëlle

    RépondreSupprimer