(1) Inutile de chercher dans le dico, ou sur wiki.... en fait, je suis juste scénariste de bandes dessinées.
Mais comme, apparemment, peu de gens savent ce que c'est qu'un scénariste de BD, j'ai inventé un nom pompeux aux consonances de grand savant... ça ajoute du mystère à ce métier bizarre...


Qui suis-je ?

Ma photo

Scénariste / auteur de BD :

Animation de stages / atelier BD / cours...
Rencontres, dédicaces...

jeudi 24 mars 2011

scéréales Killer

Sinon, Manu Larcenet a demandé à différents auteurs de bd, quels étaient leurs 5 disques préférés.
N'étant hélas pas un proche (ni même un simple lointain) de ce formidable ermite des réseaux sociaux (et tout aussi fabuleux auteur de petits mickey), je n'ai pu lui détruire ses rêves d'humanité musicale en lui donnant mes cinq disques préférés.
Aussi, là et puisque je commence un peu à trop à patauger dans la semoule pour continuer à scénariser honorablement, je vais vous perdre votre temps avec mes réponses à ce questionnaire.
Proust casse toi!
Et d'abord:
 "Synchronicity" de Police.
Y pas à dire "dododo dadada" c'est trop fort dans un album qui emprunte à la psychanalyse Jungienne.
En plus sans eux, J-S Bach il est que dalle.
Ensuite "Matzie"
D'accord, c'est pas un disque, c'est une chatte.
Mais faut il que je l'aime, pour pas l'avoir massacrée malgré ses p... de b... de m... de ... ... miaulements devant ou derrière ma porte.
Après y a ZAZ et son album dont je ne connais pas le nom d'ailleurs...
Et je fais ce choix en hommage à l'instigateur génial de ce questionnaire. J'ai pas tout compris, mais vu ce qu'il en dit régulièrement, il doit y avoir au moins du non euclidien dans les paroles de cette chanteuse.
Et c'est pas si facile que ça le non euclidien en chanson française.
Même Kali, il y arrive mal...
Mais bon, on est à trois et il en faut cinq.
Hem... "Coco rosie" avec l'album "la maison de mes rêves"
D'abord, j'aime bien les maisons. Surtout quand il fait froid et qu'il pleut sur le mississipi....
... Et que j'ai la clef de la porte d'entrée, oui, bien sûr.
Ensuite, réussir des mélodies pareilles avec autant de bruits de casseroles et de jouets en ferraille, c'est  un espoir pour ceux qui ont une voix de couvercle en étain comme moi.
Sans parler que ça me rappelle bizarrement qu'on peut concevoir des choses incompréhensibles et fantasques tout en tapant dans le merveilleux.
Enfin pour le cinquième album...
je pencherais pour "j'emmerde, le punk, le rock, le jazz et toutes les musiques institutionnalisées" .
J'offre d'ailleurs une tortue qui fait pouic pouic à celui qui me trouve le nom du groupe qui a fait ce dernier album.
Ah oui, la recette des "scéréales killer" est une idée de ma fille chérie qui tient un peu de son papa quand elle parle anglais.
Et je viens de recevoir "Carabosse "
Vous le trouverez dans toutes vos bonnes librairies le 1er avril.
Et vous l'achèterez!
Oui. Je veux m'offrir un nouveau blouson en cuir.
Bye et bon tout.

4 commentaires:

  1. Un môme affamé au p'tit déj : voilà un céréal-killer

    RépondreSupprimer
  2. "Je vais te l'avoiner sévère ton scélérat" dixit Grosquick...

    RépondreSupprimer
  3. Hélas, hélas, Grosquick s'est fait nique par un lapin hystérique.
    Comme le monsieur malabar a été bouffé par un chat lubrique.

    RépondreSupprimer
  4. Ronald n'a malheureusement toujours pas trouvé son maître :'(

    RépondreSupprimer