(1) Inutile de chercher dans le dico, ou sur wiki.... en fait, je suis juste scénariste de bandes dessinées.
Mais comme, apparemment, peu de gens savent ce que c'est qu'un scénariste de BD, j'ai inventé un nom pompeux aux consonances de grand savant... ça ajoute du mystère à ce métier bizarre...


Qui suis-je ?

Ma photo

Scénariste / auteur de BD :

Animation de stages / atelier BD / cours...
Rencontres, dédicaces...

mercredi 6 mai 2009

Guépière au champagne printanier

Yo!
De retour de vacances et le net retrouvé, je peux enfin me reconnecter.
Par intermittence au vu des caprices de mon modem cacochyme.
Outre le printemps, tout avance sur le monde Pona.
Dabord l'accueil d'Ostruce 3 qui est plus que salué par les... dix ou douze lecteurs qui l'ont lu.
Même des journaux comme "casemate" ont offert pleins de pages élogieuses à cet album.
Merci à tous!!!!
Pour le reste tout se poursuit ou s'invente.
j'ai écrit un projet parlant de déluge et de petites sirènes mécaniques rêvant de bottes rouges.
Est-ce que ça va passer...
Le gars Istin est dessus à s'abimer les yeux sur mes grammaires de cochon analpha-bête.
Et pis un poème?
fadaises de printemps,
petits bouts de sapins
l'ogre grignote et prend son temps,
Il n'est pas bon végétarien.
La cloche de l'école sonne enfin la sortie...
Bye et bon tout.

5 commentaires:

  1. Enfin!
    On hésitait à rebaptiser le 27 mars, date de ta dernière chronique, la St Ostruce...
    Mais te revoilà d'entre les morts numériques, malgré ton judas de modem...

    RépondreSupprimer
  2. Juanito, mon Judas de modem merde encore.
    Aussi bien du plaisir dans mes post saccadés...
    Et puis longue vie aux bottes rouges.
    Le gars Istin a aimé.
    Malgré plus de fautes d'orthographes qu'il n'aurait dût en supporter.

    RépondreSupprimer
  3. Et bien bon retour dans la matrice !

    Un cadavre exquis que ton poème ?


    La cloche de l'école sonne enfin la sortie...
    les proies primesautières gambadent
    et son appétit ne se contentera pas d'orties,
    salivant sur ces cartables si peu fades.

    Bon courage pour le travail !

    RépondreSupprimer
  4. Ça se sel, un cadavre exquis?

    RépondreSupprimer
  5. C'est ça qui est magique avec le cadavre exquis, on ne connait pas sa recette au début. L'un met du piment pour transpirer, l'autre de l'oignon pour pleurer... Chacun y va de son grain de sel !

    RépondreSupprimer